Coronavirus : quel impact sur l’immobilier

coronavirus-immobilier

Des prix qui cessent d’augmenter ?

Pour la première fois en cinq ans, les prix des logements ont cessé d’augmenter. A Paris, la ville où les prix par m2 sont les plus chers en France, ceux-ci grimpent depuis plus de 20 ans pour atteindre aujourd’hui 10 500 € en moyenne. Mais cette tendance semble s’inverser dans le contexte de la crise sanitaire. 11 000 euros le mètre carré, par exemple, dans le 16e arrondissement : ce prix n’a pas bougé depuis plusieurs mois. Dans le centre de la capitale, les prix ont même baissé de 0,01% en août, tout un symbole !

Qu’en est-il hors de Paris ?

Paris n’est pas la seule ville concernée ; dans les autres grandes villes de France, la flambée des prix s’est arrêtée également avec la Covid. En août, dans les 50 plus grandes villes de France, les prix n’ont augmenté que de 0,1%. A Tours par exemple, après une hausse de 6,2% en un an, les prix stagnent enfin. Effet Covid ou retournement ? Les professionnels attendent l’automne pour se décider…

We help companies in real estate embrace digital innovation by making it easier to get — and use — real estate data.

We help companies in real estate embrace digital innovation by making it easier to get — and use — real estate data.